Exemples d’interventions

BREVET / Intelligence Economique

Une Ste de pointe nous avait demandé de mettre en place, sur nos conseils, une veille relative, entre autre, à des dépôts de brevets. En effet elle devait effectuer, avec des investissements importants des recherches sur un nouveau produit. Renseignements pris, une autre Ste comptait se lancer dans le même domaine. La recherche et la veille ont permis de savoir qu’un autre concurrent étranger, non connu des deux protagonistes venait juste de développer un brevet. Notre action a permis de ne pas se lancer dans des investissements couteux et en vain ce qui aurait pu lui être fatal. Bien au contraire, par notre intermédiaire et sur nos conseils elle a pris contact avec la firme détentrice du brevet et négocié la distribution sur l’Europe, prenant de vitesse son concurrent qui lui, continua la recherche.


Une Ste de type classique est séduite par un nouveau concept élaboré par un concurrent mis en évidence par une veille élaborée par nos soins. Ce dernier fait savoir qu’il a reçu un prix prestigieux pour ceci, que la marque est déposée ainsi que le brevet. Une recherche approfondie a mis en évidence que ces trois points étaient faux. Notre client a pu lui, déposer rapidement son concept et l’exploiter.

Protection

Appelé en urgence dans une PME intervenant dans le domaine de la recherche, qui avait un doute sur l’étanchéité de ses informations sensibles. En effet dans le cadre d’une demande de fonds à des investisseurs elle s’aperçoit d’une erreur dans le premier dossier, quelle rectifie et édite un second dossier. Dans un contact informel, elle s’aperçoit qu’il est fait état de cette rectification que seuls les investisseurs potentiels, en nombre très restreint, pouvaient connaître. Notre intervention mettra en évidence que les courriels de cette Ste étaient détournés en copie.
En moins de 24h toute la partie informatique fut sécurisée nous laissant ainsi le temps de mettre en place une politique générale de protection et de tenter de savoir le destinataire de la fuite.
Parallèlement, une politique de protection « sur mesure » a été mise en place pour gérer les nombreux déplacements des chercheurs tant en France qu’à l’étranger ainsi qu’une formation de sensibilisation.


Une toute petite PME spécialisée dans le recouvrement nous avait sollicité pour un audit de protection générale. Suite à la discussion permettant d’établir ce document, la faiblesse de protection informatique nous sauta littéralement aux yeux. Nous avons averti spontanément le chef d’entreprise de l’urgence à régler ce problème. Dans la semaine suivante, son réseau fut piraté de nuit et surtout, l’ensemble des données du disque dur furent effacées. Malheureusement, la sauvegarde n’était pas exploitable ce qui est souvent le cas, la seule valable datait d’une quinzaine de jours lors d’une opération de maintenance de leur Ste d’informatique. Ceci était littéralement catastrophique, car la saisie de milliers de dossiers était impossible à gérer. Cette Ste ne souhaitait pas qu’il y ait une enquête officielle pour ne pas affoler ses clients. Notre intervention a permis :
- De localiser informatiquement l’auteur des faits et de permettre un dépôt de plainte ciblé.
- De récupérer la quasi-totalité des données manquantes.
- De mettre en place une réelle politique de protection globale de l’entreprise.

CNIL

Dans le cadre d’un RV dans une PME spécialisée dans la papèterie sur trois axes :

- Marchés publics
- Entreprises
- Particuliers

Rv fut pris pour envisager la mise aux normes CNIL. L’attention du dirigeant a été attirée sur la sensibilité de la partie relative aux particuliers qui étaient sollicités par SMS, phoning, mailing, outre d’autres difficultés à traiter rapidement : absence de déclaration de la vidéosurveillance à la CNIL etc.…
Après devis de notre part, il fut impossible de savoir ce que voulait faire le chef d’entreprise. Le temps a passé et nous relancions régulièrement ce prospect.
Suite à un courrier envoyé par un client lassé d’être dérangé sans cesse et que sa demande ne soit pas prise en compte, la CNIL déclencha un contrôle qui se solda par une très forte amende et une condamnation pénale. Hormis ceci, le plus grave est que cette entreprise n’a plus été en mesure de soumissionner sur des marchés publics pour cause de condamnations pénales. Nous avons épaulé cette dernière en la mettant aux normes à minima et en la suivant et conseillant sur les voies de recours. Ces dernières étant longues (2/3 ans) et couteuses il a été contraint de déposer le bilan.


Dans le cadre d’une profession réglementée, un professionnel fut contrôlé suite à un signalement à la CNIL et sévèrement sanctionné tant financièrement que pénalement. Ceci était grave, car il risquait de perdre son autorisation d’exercer. Beaucoup plus important ; la CNIL entreprit de contrôler les professionnels de ce secteur, ce quelle fit en infligeant de lourdes amendes. Parallèlement, la presse fit état du manque de sérieux de cette profession. Contact fut pris avec nous par l’intermédiaire du Président de l’Ordre. Notre intervention permit :

- Que nous prenions contact avec la CNIL afin d’envisager une mise aux normes globale de l’ensemble de cette profession, ce que notre client ne voulait pas faire de lui-même pour des raisons évidentes.
- De bénéficier de délais pour réaliser cette mise aux normes dans un temps défini.
- De faire stopper les contrôles en échange d’un engagement de mise aux normes
- De réaliser cette mise aux normes tranquillement, ventilée sur plusieurs années afin d’éviter un cout immédiat important.
- De former les dirigeants et le personnel dans le temps.
- De diligenter une communication presse efficace sur la mise aux normes de la profession afin de rectifier leur image.

Technique de renseignements

Un service contentieux devait faire face à un nombre important de personnes Parties Sans Adresse et de ce fait sous-traitait ces recherches à des cabinets spécialisés ce qui engendrait un surcoût important. Elle était obligée, souvent, de laisser sans suite des créances minimes. Une formation basique sur des techniques de recherche simples et facilement accessibles lui permit de gérer en interne un nombre significatif de dossiers et surtout de ne plus se désintéresser des créances minimes.


Une très grosse PME du Nord de la France souhaitait avoir la caution personnelle de certains clients pour livrer de la marchandise. Cette caution reposait sur un questionnaire faisant état des actifs immobiliers entre autres, du client. Cette société subissait de nombreux revers, car les renseignements indiqués étaient souvent faux ou erronés. Par une mise en place simple d’un processus de vérification, le risque fut pratiquement réduit à néant. Une actualisation des renseignements fut également créée ainsi qu’une veille sur les clients sensibles.